Rénovation de cuisine : prix et enjeu pour une maison ancienne

Lorsque vous rénovez un bien immobilier ancien, vous devrez probablement refaire la cuisine. En effet, la mode évolue rapidement, donc il y a quasi-systématiquement un problème esthétique avec les anciennes cuisines. Les maisons des années 50 par exemple ont souvent des meubles en bois sombre avec beaucoup de détails et celles des années 70 des meubles en fornica, alors qu’aujourd’hui on préfère les lignes épurées et les couleurs claires. Les équipements se sont aussi modernisés rapidement : fours électriques, frigos connectés, plaques à induction … La rénovation de la cuisine passe aussi par cette modernisation.

Nous allons vous détailler ici les différents aspects de la rénovation d’une cuisine et une estimation précise des coûts.

Les différents aspects de la rénovation d’une cuisine

Le choix du revêtement de sol et de murs

La cuisine est une pièce exposée à de nombreuses agressions : trafic, éclaboussures, plats renversés, risque de fuite … En général on y privilégie des revêtement résistants et faciles à entretenir, comme le carrelage, qu’il s’agisse de grandes dalles ou de mosaïques.

Dans la même idée le sol en béton ciré est de plus en plus populaire pour son aspect industriel et contemporain. La pierre naturelle, notamment le travertin, avec un traitement hydrofuge est aussi une solution tendance pour un rendu chic (et cher). Idem pour les carreaux de ciment.

Le lino est également un revêtement très résistant, mais il est rarement retenu pour des raisons esthétiques. En outre, il ne résiste pas au poinçonnement, donc si vous laissez tomber une fourchette ou un couteau, cela a de bonnes chances d’y laisser une marque.

Le sol stratifié est aussi une option de plus en plus populaire, portée par le développement de gammes résistantes à l’eau et par l’amélioration globale du procédé. Les sols en vinyle ou en PVC sont similaires, mais moins populaires en France.

Le parquet massif est simplement à proscrire.

RevêtementPrix moyen au m²
Carrelage10 – 30€
Béton ciré (finition seule)30€
Pierre naturelle20 – 100€
Carreaux de ciment40 – 120€
Parquet stratifié résistant à l’eau15 – 25 €
Lino10 – 25€
Prix moyen pour les revêtement de sol de cuisine

Le choix de la couleur

Vous devrez définir les couleurs de votre cuisine. Il y a essentiellement trois éléments :

  • Le revêtement mural
  • Les meubles
  • Le revêtement de sol

Vous pourrez influer sur la couleur du bois, qu’il s’agisse des meubles ou du parquet, avec des huiles colorées. C’est peu connu, mais vous pouvez obtenir des aspects superbes et parfaitement uniques.

Le plan de travail : la zone à risque

Le plan de travail est la zone la plus risquée de votre cuisine : elle va être exposée à des éclaboussures, au contact prolongé avec l’humidité, aux lacérations et aux pointes de couteaux … bref, un traitement terrible. Le bois étant un matériau meuble et sensible à l’eau, on évite de l’utiliser pour cette partie au profit de matières plus résistantes, comme la fausse pierre, la céramique ou le plastique.

Ouvrir l’espace

Dans un souci de convivialité et de clarté, les cuisines sont aujourd’hui ouvertes. Plus question de confiner les femmes aux fourneaux ! Cela crée de plus grands espaces plus égalitaires.

Cela implique parfois de casser des cloisons et des portes et éventuellement de rajouter des verrières.

Faire un îlot central ? Une idée tendance et pratique

Pour les grandes cuisines, l’îlot central est devenu un choix tendance et pratique. Il donne une extension du plan de travail, très pratique quand on est plusieurs à faire la cuisine et/ou qu’il faut préparer beaucoup de plats à emmener aux tables.

En dehors de ces grandes occasions, cela donne un espace de stockage (ex: des courses pour éviter d’avoir à se baisser pour les ranger) et de convivialité.

Le prix d’une rénovation de cuisine

Le prix d’une rénovation de cuisine dépend de vos choix en termes de revêtement. Nous allons imaginer deux scénarios en partant des visuels de Leroy Merlin.

Cuisine Chicago

Elle commence à 920€ pour 1,8 m de long juste pour les meubles

On voit dans l’image un revêtement en carrelage.

Cuisine Delinia ID Tokyo

Elle commence à 572€ pour 1,8 m de long juste pour les meubles

On voit dans l’image un revêtement en parquet stratifié.

Ces deux projets supposeront d’acheter l’électroménager, donc comptez 300€ pour le four, 200€ pour la plaque à induction et 100€ pour un four à micro-ondes. On supposer qu’il faudra 10 m² de sol.

Cela veut dire environ 200 € (il faut aussi compter la sous-couche) pour le stratifié ou bien mettons 300 € pour un carrelage correspondant au style un peu industriel du modèle « Chicago ».

Il faut aussi des crédences assorties pour protéger les murs des projections. Il est facile d’en trouver de jolies pour 100 – 150 €. Au final, pour une petite cuisine de 10 m², on peut compter 1550 € pour le modèle Tokyo et autour de 2000 € pour le modèle Chicago. Bien sûr, plus votre cuisine est grande, plus il faudra de meubles et de revêtement de sol.

Vous voyez l’ordre de grandeur, on ira rarement au-delà de 5000€.

Les tendances : béton ciré, pierres naturelles et stratifié

Le béton ciré : le style industriel

Le béton ciré est un choix de revêtement de sol très prisé pour les cuisines modernes en raison de son esthétique élégante et de ses qualités pratiques. Offrant une surface lisse et uniforme, il se décline dans une variété de teintes, permettant de personnaliser l’ambiance de la cuisine selon ses goûts. Ce matériau est particulièrement apprécié pour son aspect contemporain et sa capacité à se marier avec divers styles de décoration, du minimaliste au plus industriel.

Parmi ses nombreux avantages, le béton ciré se distingue par sa grande résistance aux chocs, aux rayures et à l’usure, le rendant idéal pour les zones à fort passage comme la cuisine. Il est également facile à entretenir : un simple nettoyage à l’eau et au savon suffit pour le garder en bon état. De plus, sa surface sans joints empêche l’accumulation de saletés et facilite l’hygiène.

Cependant, le béton ciré présente aussi quelques inconvénients. Sa pose nécessite l’intervention de professionnels qualifiés pour garantir un résultat impeccable et durable, ce qui peut entraîner des coûts élevés. En effet, le prix du béton ciré pour une cuisine se situe généralement entre 100 et 200 euros par mètre carré, pose incluse. Cette dépense peut être un frein pour certains budgets, mais l’investissement en vaut la peine pour ceux qui recherchent une finition haut de gamme et durable.

Le stratifié : une option abordable et efficace

Le sol stratifié est une option moderne et esthétique pour une cuisine cosy. Connu aussi sous le nom de parquet flottant, le stratifié est composé d’un support aggloméré sur lequel est apposé un décor, imitant divers matériaux comme le bois, le béton ou les carreaux de ciment. Ce type de sol est très prisé pour son rapport qualité-prix et sa facilité de pose.

Les avantages du stratifié sont nombreux. Il est parmi les revêtements les plus abordables, avec des prix oscillant entre 10 et 40 euros par mètre carré. La pose est simple grâce à son système de clipsage, ce qui permet une installation rapide sans recours à un professionnel. De plus, le stratifié se décline en une large gamme de coloris et de motifs, offrant une grande flexibilité en matière de décoration. Il est également résistant à l’usure, surtout dans les gammes supérieures, et peut être posé sur différents types de sols, y compris le carrelage.

Cependant, le stratifié présente aussi quelques inconvénients. Bien qu’il soit traité pour résister à l’humidité, il reste sensible aux détergents agressifs et peut se détériorer en cas de forte hygrométrie. De plus, il peut être bruyant et résonner sous les pas, nécessitant parfois l’ajout d’une sous-couche acoustique pour atténuer le bruit.